lundi 13 mai 2019

Une nuit en Crète


4ème de couv' :

Au fil de dix nouvelles au charme indéniable, Victoria Hislop nous emmène à travers les rues d'Athènes et les parcs ombragés des villages grecs. En évoquant leur atmosphère si particulière, elle donne vie à un grand nombre de personnages inoubliables : un prêtre solitaire, deux frères qui n'arrêtent pas de se quereller, un étranger indésirable ou encore un jeune marié à la mémoire défaillante.

Des histoires simples et fortes, où le charme de la Méditerranée sert les plus grandes peines comme les plus belles rencontres. L'amour, la loyauté, la séparation et la réconciliation sont abordés avec le style si reconnaissable de Victoria Hislop.



Mon avis :

Victoria Hislop nous offre une série de nouvelles percutantes et nous fait partager son amour pour la Grèce et ses pays voisins.
Elle emmène le lecteur à travers cette région méditerranéenne dans laquelle règne une atmosphère particulière où s'entremèlent légende et modernité.
J'ai une préférence pour la nouvelle "Embrasement à Athènes" où j'ai découvert une jeunesse grecque déchirée qui a des difficultés à trouver sa place.

Avec Une nuit en Crète vous passerez un bon moment de lecture !

Bonne lecture !!!

mercredi 8 mai 2019

Sucre noir


4ème de couv' :

Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. À la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre qui rêve à d’autres horizons.
 Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, et qu’elle distille alors à profusion le meilleur rhum de la région, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument.  
Dans ce roman aux allures de conte philosophique, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d'hommes et de femmes guidés par la quête de l'amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose  somptueuse inspirée du réalisme magique des écrivains sud-américains, le tableau émouvant et enchanteur d'un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.  




Mon avis :

Après le Voyage d'Octavio, Miguel Bonnefoy nous emmène dans les Caraïbes. Il nous offre un roman d'aventure au parfum d'exotisme, de légendes et de chasse au trésor.
Il s'agit du trésor du pirate Henry Morgan qui, trois cents ans plus tôt, meurt lors d'un naufrage laissant ainsi son fabuleux trésor dans la jungle caribéenne.
Ce magot amène de nombreux chasseurs sur la plantation de la famille Otero. Jusqu'au jour où Bracamonte, chercheur de trésor, va bouleverser la vie de cette famille, notamment celle de Serena.

Un roman magique et addictif qui se déguste comme un conte.


Bonne lecture !!!

mardi 7 mai 2019

La compagnie des livres


4ème de couv' :

Sceaux, 1966. Annie a des livres plein la tête et des rêves qui se bousculent. Dans la librairie de son grand-père, chaque bruissement de page l’éloigne de la sévérité de son éducation bourgeoise et lui fait oublier sa solitude : la Compagnie des livres est son refuge.
Auvergne, 1966. Michel a perdu brutalement un être cher et son innocence d’enfant avec. Des parties de cache-cache dans les bois aux secrets confiés sur le chemin de l’école, rien ne sera plus comme avant. Seuls les romans, qu’il lit caché dans le grenier, apaisent son chagrin.
Lorsque les hasards de la vie poussent Annie et Michel à se rencontrer, il suffit d’un regard pour que ces deux passionnés de lecture se reconnaissent. Mais le monde dans lequel ils grandissent a établi des barrières sociales difficiles à franchir. Et Mai 68 a beau souffler un vent de révolte sur la France, les préjugés ont la vie dure.
Pourtant, ce printemps gorgé d’espoir, de liberté et de promesses leur appartient. Annie et Michel en sont convaincus : c’est maintenant ou jamais que doit s’écrire leur propre histoire.




Mon avis :

Nous suivons la rencontre et les péripéties d'Annie et Michel sous les yeux bienveillants de Lucien, le grand-père d'Annie.
Un récit en 3 parties, parsemé de drames familiaux, qui prône l'amour des livres et, où les romans restent la solution à de nombreux problèmes.
L'auteure aborde de grands sujets de société des années 60 comme l'émancipation des femmes, les événements de mai 68.

Un roman rempli d'émotions, qui vous tient en haleine jusqu'à la fin.
Je conseille vivement.

Bonne lecture !!!


vendredi 26 avril 2019

La Révolte


4ème couv' :

« Sa robe caresse le sol. À cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n’est pas l’indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés ; ni non plus la solennité de l’entretien – tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c’est sa voix. Car c’est d’une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d’aller renverser notre père. »




Mon avis :

Après Le roi disait que j'étais diable, Clara Dupont-Monod revient avec un roman sur Richard Coeur de Lion, fils d'Aliénor d'Aquitaine.
Récit historique entre fiction et réalité, la Révolte relate l'ascension de Richard Coeur de Lion pour devenir roi d'Angleterre, les relations et la révolte contre son père Henri le Plantagenêt.
La croisade contre Saladin. 
Roman rythmé. Relation particulière avec sa mère.
Un superbe roman épique où il est question de révolte, trahison et de croisade.

Bonne lecture !!!